Menu

Mont d'Or

Les amateurs de montées à couper le souffle (au sens propre et figuré) seront ravis par ce parcours bref et abrupt. Plus de 700 m de dénivellation en 5 km ! Après les efforts violents, une pause bienvenue sur les falaises du Mont d'Or permet d'admirer un magnifique panorama.

Pralioux Dessous

Depuis la Place du Pont à Vallorbe, nous prenons la route cantonale pour la douane du Creux. À la première intersection, à la hauteur de la station service, nous tournons d'abord à gauche et ensuite à droite en direction de la déchetterie. Nous passons devant l'Auberge pour Tous. Nous franchissons le pont sur la voie de chemin de fer. Après deux virages, nous pénétrons dans la forêt au lieu de départ de la piste Vita.
Après une cinquantaine de mètres, nous avons le choix de continuer tout droit ou de partir en direction du refuge de Bataillard et de rejoindre plus haut l’itinéraire classique. Cette alternative a l'avantage d'éviter la première portion de la montée et convient aux cyclistes peu rassurés sur leur forme.
Nous poursuivons sur le parcours plus exigeant. À partir de l'intersection de la route du Réservoir qui redescend sur la gare de Vallorbe, le chemin est goudronné jusqu'à Pralioux Dessous. Ce qui est nettement moins fastidieux que de mouliner dans la caillasse, comme c’était le cas précédemment. Néanmoins, la pente accuse la même déclivité impressionnante.
Le départ est situé à 749 m d'altitude. Au début de la montée proprement dite, nous sommes à 903 m et Pralioux Dessus se situe à une altitude de 1314 m. Tout ceci pour une distance de trois petits kilomètres !
Nous dépassons allègrement les 10 % de pente, et par endroit nous approchons même des 20% ; ce qui constitue probablement la montée la plus pénible de la région.

Pralioux Dessus

Mais reprenons par le détail cette montée, pour voir où nous pouvons reprendre notre souffle. La première partie de la montée est constante et n'offre pas vraiment de temps mort. Nous arrivons ensuite devant une petite cabane, où nous pouvons respirer durant une dizaine de coups de pédale. Pas assez pour recharger les batteries, car la pente s'accentue brutalement. Au sommet d'une rampe éprouvante, nous passons devant un banc. Nous avons une vingtaine de mètres pour récupérer.
La montée recommence de plus belle. Une autre portion terrible nous amène au pâturage de Pralioux Dessous. Un replat bienvenu, nous permet de recharger nos poumons d'un bon bol d'air.
La route se transforme en chemin caillouteux, jusqu'à la dernière ligne droite, fort heureusement recouverte de bitume. Cette ultime portion est tout aussi impressionnante que les précédentes. Savoir que nous touchons au but, nous donne cependant des ailes. Nous nous cramponnons au guidon jusqu'à Pralioux Dessus.

Le sommet du Mont d'Or est tout proche. Nous gravissons le dernier bout à la marche et passons la frontière près de la Cabane du Club Alpin Suisse.

Deux itinéraires sont possibles pour le retour. Les bons techniciens apprécieront le chemin longeant les falaises impressionnantes du Mont d'Or et la descente vertigineuse sur la station de Métabief.

Les plus prudents se contenteront d'atteindre le parking du Mont d'Or en contrebas et de revenir en Suisse par la route carrossable. Ce parcours, qui serpente à travers les pâturages, est sympathique. Après le Chalet La Coquille, la Petite Échelle nous permet d'atteindre sans anicroches Vallorbe.

Résumé

Parcours : environ 15 km
Itinéraire : Vallorbe - Pralioux Dessous - Pralioux Dessus - Le Mont d'Or - Chalet La Grangette - Chalet La Coquille - Chalet La Brûlée - La Petite Echelle - Vallorbe
Départ : Vallorbe , altitude 749 m
Point culminant : Le Mont d'Or, altitude 1468 m
Dénivellation : plus de 700 m

Derniers articles